Sunday, 3 August 2014

Have you read Thérèse Desqueyroux by François Mauriac?

The students in Martine's Tuesday morning French tuition class read the book and then watch the film with Audrey Tautou in the role of Thérèse. The countryside, the houses are true to Mauriac's descriptions and create the right atmosphere for the attempted murder.


Here is a summary and commentary of the book by Helen:

Thérѐse Desqueyroux
Il m’a plu de lire Thérѐse Desqueyroux en classe. Ayant vu le film, j’ai acheté le roman mais je n’ai lu que plusieurs pages.Quand meme je voulais le lire...un jour.
Publié en 1927 le chef d’oeuvre de François Mauriac est devenu une oeuvre classique de la littérature française.
L’histoire se situe au pays landais où Thérѐse s’est mariée avec Bernard Desqueyroux un bourgeois,landais traditionnel pour qui le mariage unifie les pins des deux familles principales de la region. La vie de Thérѐse l’ennuie, elle n’aime pas son mari et essaie d’empoisonner Bernard. Le dossier contre Thérѐse au Palais de Justice est fini avec une déclaration de ‘non-lieu’.
À son retour à la maison Thérèse est devenue presque prisonniѐre. Bernard  continuait avec sa vie traditionelle et enfin à la fin du livre les deux conjoints se sont séparés....leur fille Marie restait avec son pѐre.
Les forêts de pins autour des maisons et des villages du livre me rappelle le pays landais que j’ai vu en vacances avec les bols de résine attachés aux arbres, aussi les chemins du bois où nous avons loué des  vélos. Mauriac a bien décrit le paysage et la vie des bourgeois landais dans les années entre les deux guerres mondiales. À l’époque du roman la vie moderne n’était pas arrivée au pays landais.
Mauriac décrit tout d’un ton ennuyeux, meme les personnages,les maisons, le paysage. Il donne l’impression d’une vie fastidieuse et monotone.
En lisant on attend que quelque chose se passe...que Thérѐse qui voyageait en train aprѐs sa liberation arrive enfin chez Bernard.....Mais comme le mouvement monotone du train un chapitre suit le dernier et on attend....
On peut apprécier la monotonie de la vie sans espoir de Thérѐse, grâce au style de Mauriac. Bien qu’elle ait été empoisonneuse je me trouve assez bien disposée envers Thérѐse, une victime de la vie où elle se trouvait.
Thérѐse Desqueroux est un roman trѐs bien écrit et je suis contente de l’avoir lu. J’apprécie l’art de Mauriac qui a créé de l’atmosphѐre et des personnages inoubliables.
J’ai envie de lire encore Mauriac et j’ai déjà commencé ‘La fin de la nuit’ où on retouve Thérѐse, encore à Paris, malade et troublée.
Helen


If you are interested in literature, Alliance Française de Bristol or Bath are just right for you, but whatever your level, we can offer you the right kind of tuition. For more info...

No comments:

Post a comment