Sunday, 8 November 2015

Did you know that Jac & Co are back?

Jacques, who plays the accordeon, and Corinne, his wife who sings, are back for Alliance Française students but in Bath this year.
They were so much enjoyed last year in Bristol that we had to ask them back! Jacques plays and composes too so this time round we will hear some of Jacques' s own compositions as well as some well-known songs by Edith Piaf, Jacques Brel, Bernard Lavilliers just to name a few.
They will perform A Paris which Yves Montand used to sing. Véronique, French tutor at Alliance Française de Bath, asked her students to write their own words to the song, changing the name of the town, here is an amazing example!


A Paris                                              
Quand un amour fleurit,
Ça fait pendant des s'main's
Deux coeurs qui se sourient,
Tout ça parce qu'ils s'aim'nt
A Paris.
A Calais
ou  l'accès au port  bloqué
par une grève d’ salariés
dénonçant la surcharge
liée aux migrants
A Calais


Au printemps
Sur les toits, les girouett's
Tourn'nt et font les coquett's
Avec le premier vent
Qui passe indifférent,
Nonchalant,

A l’été
Le ministre, accompagné
d’un rapport détaillé
la jungle a visité
son visage indifférent
nonchalant
Car le vent,
Quand il vient à Paris
N'a plus qu'un seul souci,
C'est d'aller musarder
Dans tous les beaux quartiers
De Paris

Car le vent
quand il vient à Calais
n’a plus qu’un seul souci
c’est d’aller musarder
dans tous les beaux quartiers
de Calais
Le soleil
Qui est son vieux copain,
Est aussi de la fête
Et comm' deux collégiens
lls s'en vont en goguett'
Dans Paris.

Le FN
a dit qu’il n’y a plus
de loi qui vaille à Calais.
Il n’y a plus d’Etat
Ils s’en vont en la jungle
Dans Calais
Et la main dans la main,
Ils vont sans se frapper
Regardant en chemin,
Si Paris a changé.

Et la main dans la main
 ils sont des clandestins,
 délinquants  sans nos lois,
ah,  Calais a changé
Y'a toujours
Des taxis en maraud'
Qui vous chargent en fraude,
Avant le stationn'ment,
Où y'a encor' l'agent
Des taxis.

Y'a toujours
des passeurs en maraud’
Qui vous chargent en fraude,
qui n’ont pas un cœur,
ignorés par les autorités
de l’état

Au café
On voit n'importe qui,
Qui boit n'importe quoi,
Qui parle avec ses mains,
Et qu'est l'à depuis l' matin,
Au café

A Calais
on voit 3.000 migrants
qui vivent n’importe quoi
dans Sangatte sans toit
Et qu'est l'à depuis Janvier
A Calais
Y'a la Seine,
A n'importe quelle heure
Elle a ses visiteurs
Qui la r'gard'nt dans les yeux,
Ce sont ses amoureux
A la Seine.

Y'a la Manche,
A n'importe quelle heure
Elle a ses visiteurs
Il n’y a pas d’amoureux
ce sont les affligés
A la Manche


Et y'a ceux,
Ceux qui ont fait leur lit,
Près du lit de la Seine,
Et qui s' lav'nt à midi
Tous les jours de la s'main'
Dans la Seine.

Et y'a ceux,
Ceux qui ont fait leur lit,
au centre du bidonville
et qui ne s’lavent du tout
Tous les jours de la s'main'
Quel misère.

Et les autres,
Ceux qui en ont assez,
Parc' qu'ils en ont vu d' trop
Et qui veul'nt oublier,
Alors ils s' jett'nt à l'eau,
Mais la Seine

Et les autres,
Ceux qui en ont assez,
Parc' qu'ils en ont vu d' trop
Et qui veul'nt oublier,
Dix personnes sont mortes
Mais la Manche

EII' préfère
Voir les jolis bateaux
Se promener sur elle,
Et au fil de son eau,
Jouer aux caravell's,
Sur la Seine !

EII' préfère
Voir les jolis bateaux
Se promener sur elle,
Et au fil de son eau,
Jouer aux caravell's,
Sur la Manche !
 
Les ennuis,
Y'en a pas qu'à Paris,
Y'en a dans l' monde entier,
Oui, mais dans l' monde entier,
Y'a pas partout Paris,
V'là l'ennui...

Les ennuis,
Y'en a beaucoup à Calais
On vit sous des cabanes
sans accès aux toilettes
de 19 heures à midi
le lendemain".

A Paris,
Au quatorze Juillet
A la lueur des lampions,
On danse sans arrêt,
Au son d' l'accordéon,
Dans les rues.

A Calais
Au quatorze Juillet
Il n’ya pas de lampions
On essaie  sans arrêt,
d’atteindre Albion
Dans les trains.


Depuis qu'à Paris, on a pris la Bastille,
Dans tous les faubourgs,
Et à chaque carr'four,
Il y a des gars, et il y a des fill's
Qui sur les pavés,
Sans arrêt, nuit et jour,
Font des tours,
Et des tours,
A Paris.


Depuis qu'à Calais, on a pris les mesures,
 le renforcement des clôtures
Et à chaque carr'four
Il y a des keufs et il y a des flics
Qui sur les pavés,
Sans arrêt, nuit et jour,
Font des tours,
Et des tours,
A Calais.


BRAVO!!!!!
For more info... about the concert by Jac& Co on Saturday, November 14th, in Bath.


To hear some of Jacques' compositions, follow this link.

No comments:

Post a comment