Sunday, 16 November 2014

Two poems written about L'Etranger by Albert Camus

Ross took some French private lessons with Elise a little while ago and asked to read and study L'Etranger with Elise.
Ross felt like writing a couple of poems, in French, the first one is related to the death of the mother of the main character, Meursault, death which occurs at the very beginning of the book. The second one refers to his relationship with Marie, who very quickly becomes his lover, and to a Sunday evening scene back in Algiers.
Here they are:

L’Etranger : deux poèmes

Chapitre I

Aujourd’hui sa maman a rencontré la mort.
Ou peut-être hier; Meursault il a tort.
Il ne sais pas quoi dire ou faire.
Il ne veut pas ouvrir la bière.

Le jour de l’enterrement il fait chaud,
Et le soleil est très brillant.
Les vieillards regardent tous Meursault.
Ce moment devient déprimant.

Sa mère a été tuée par un chancre,
Mais Meursault ne comprenait pas.
Le chaleur pèse comme une ancre.
Les gens ne lui semblent plus qu’un tas.

Chapitre II

Marie lui demande s’il est en deuil.
Meursault répond que oui.
Elle interprète la scène comme un trompe-l’oeil,
Mais ne voit pas que tout devient jauni.

Meursault fume sa cigarette
Et regarde les passants dans le quartier.
Peu à peu la rue se déserte.
Meursault croit que rien n’a changé.  



 If you, too, would like to study French books or start learning French right from the beginning, please contact Alliance Française de Bristol or Bath, for more info...

No comments:

Post a comment