Sunday, 24 November 2013

On a cold and damp November afternoon, Hazel is transporting us to sunny and bright Marseille:

In the Summer, Martine, French teacher at Alliance Française de Bristol, took a group of students to Marseille where they discovered the beauty of Marseille, immersing themselves in its life and its culture as well as speaking French all the time.
Below is what Hazel, one of the students, wrote on her return:
Marseille
La deuxième ville de France, la gardienne de la Méditerranée, une ville imprégnée d’histoire, établie dans un paysage de couleurs criardes mais alors- la magie de cette ville !
Il serait très facile de s’étendre sur ses attractions touristiques : la montée à Notre Dame de la Garde a demandé beaucoup d’efforts - mais j’y suis arrivée. L’excursion au Parc National des Calanques était renversante, sensationnelle, fantastique - un jour qu’on n’oublie jamais.
Mais quand j’étais à Marseille, mon imagination vivait dans le passé- je pouvais voir arriver les marins grecs de Phocée  qui ont fondé la ville la plus ancienne de France. Et après les Grecs, les Romains. Au Moyen Age, Marseille était devenue une ville construite à l’image de tant d’autres villes de cette époque.
Et le port prospérait- le commerce faisait des liens avec les pays de la Méditerranée, particulièrement avec les pays de l’Afrique du nord. Ainsi, le commerce apportait un mélange de peuples- la ville était le creuset de bien des nationalités et des cultures.
Les Marseillais n’ont pas voulu se conformer- ils ont toujours essayé de conserver une certaine spécificité. Leur Marseille était leur Marseille ! Une ville peut-être mais composée d’individus.
Et puis, la révolution française les enflammait- la ville a envoyé 500 volontaires à Paris et là, à un banquet organisé par la ville de Marseille, un certain François Mireur a chanté une chanson composée à Strasbourg par un révolutionnaire, Rouget de Lisle. Soudain, la chanson était le toast à Paris. Ainsi, la chanson révolutionnaire composée en Alsace qui enflammait les gens dans toute la France a le nom de Marseillaise d’après la première ville de Provence !
Aujourd’hui, les temps ont changé. Marseille connue pour son anarchie, ses crimes, est la cité européenne de la culture. Une ville sérieuse, une ville qui montre une vie qui est riche et qui aspire, avec ses musées, ses arts et ses sites historiques. Le vieux port est plein de symboles de richesse- yacht après yacht après yacht. Des restaurants, des bars, des boutiques- tous les signes du tourisme sont là. Mais si on ferme les yeux, on peut entendre et sentir le passé- l’odeur des poissons, les cris des marins, le grincement des mâts et si on garde le silence, on peut sentir le milieu dans lequels personnages suspects et louches se cachaient dans les histoires de Marseille.
Hazel


Hopefully, as well as being impressed by Hazel's French, you'll feel like discovering this amazing city and perhaps you'll want to join one of our French courses, we offer all levels. For more info...

No comments:

Post a comment