Tuesday, 7 December 2010

Have you heard of the film: Des hommes et des dieux ( Of gods and men)?

Des hommes et des dieux is on show at the Watershed in Bristol until the middle of next week. The film was made by Xavier Beauvois last year in France and has had more than 2 million spectators ( un véritable tabac!)  as many as Bienvenue chez les Ch'tis ( a French comedy) or Avatar!
The film tells the story of French monks ( des moines )who used to live in the monastery ( le monastère) of Tébéhirine, 90 kms South of Algers in the Atlas mountains. They lived peacefully off their land and helped the local population with medical problems.
On the night of 26th March 1996,  seven of them were kidnapped. Some negotiations took place with the French authorities but they did not seem to lead anywhere. Two months later the hijackers slit the monks' throats open, their funeral took place in Algers and they were buried at the monastery.
If you are a student currently taking French tuition at Alliance Française de Bristol or Bath, you can get  a discount to see the film: ask your French tutor for details.
To find out about French events in Bristol, go to Alliance Française de Bristol on Facebook:
Or look on Alliance Française de Bristol website at Events, for more info:
When you have seen the film, why not share your comments with us?

4 comments:

  1. Des Dieux et des Hommes.

    Alors, ce film est remarquable. Il se base sur un événement vrai. Un groupe de fondamentalistes
    musulmans en Algérie a tué des travailleurs croatiens. Après cet incident, la peur enveloppe une région en Algérie.

    Une petite ville dans cette région avait un monastère cistercien avec huit moines français qui y
    habitaient.

    Alors, ils étaient intégrés, dans la vie de la ville, où, par exemple, un des moines était médecin pour les gens et leurs enfants.

    L’intensification de la peur et le suspens sont captivants pour nous, le public. Les terroristes
    approchent. C’était un dilemne sérieux pour les moines. Tous les gens avaient peur, et il fallait qu’ils restent dans leurs monastère, ou qu’ils retournent en France.

    Une femme de la ville leur a dit “ nous sommes les oiseaux, mais vous êtes les branches. Ne partez pas! Ne nous quittez pas.”

    Cette idée a posé un problème pour tous , et pendant des scènes réalistes, nous avons regardé les
    religieux avec plus d’inquiétude avec l’idée que leur Dieu les a quittés.

    Alors, au coeur du film est le problème pour les moines, c’est à dire, le prix du christianisme, et notre
    compréhension des religieux avec leurs convictions.

    En effet, pour les moines , on représente un challenge intellectuel, politique et spirituel. Ce film a
    reflété leur foi et courage malgré la mort qui vient.

    Alors, ce film avait des conséquences différentes pour le public. A la fin du film, mes yeux se sont remplis de larmes.

    Au contraire, une autre personne devant moi immédiatement a trouvé son portable et a parlé avec sa fille des cadeaux de Noël.

    Il y avait aussi des gens qui ont quitté le cinéma tout de suite, et les autres, tristes comme nous, qui ont attendu jusqu’à la fin de la dernière note de musique.


    Hilary Mayne 14.12.2010

    ReplyDelete
  2. Je vous recommande ce film. C'est formidable. Tres puissant et émouvant. On sent vraiment l'amitié entre les moines et leur dilemme de décider de quitter Algerie et rentrer en France ou rester avec les villagois. L'acteur, Michael Lonsdale qui joue le médicin est excellent.

    ReplyDelete