Sunday, 13 December 2009

Bristol, as seen by a student taking French tuition with us

Here is another example about « j’veux pas ».  A lot of students who have French lessons with us can’t wait to go to France.  They often ask us, as French nationals teaching in Bristol, why we are here. John in the poem below gives some clues on why we are here!!

BRISTOL

Je veux pas de Bristol, si grand si gonflé,
Mais sans Bristol je perdrais tant de choses que j’aime.

Je veux pas de bus toujours bondés,
Mais j’aime les agréments qu’ils m’apportent.

Je veux pas de cafés encombrés et bruyants,
Mais j’aime m’y asseoir, solitaire, dans la foule.

Je veux pas  de rues aux maisons identiques,
Mais j’aime les jardins les distinguant les unes des autres.

Je veux pas de voisins à la curiosité sans bornes,
Mais j’aime la sécurité que leur veille  me donne.

Je veux pas de  poussière dans les rues en été,
 Mais j’aime l’art mural peint pendant la nuit.

Je veux pas de pigeons partout sur les trottoirs,
Mais j’aime leur insouciance au milieu d’la foule.

Peut-être mais peut-être que j’aime cette ville,
Avec toutes ses vertus et même ses fautes.

John

View our courses

No comments:

Post a comment