Sunday, 22 February 2015

A scary story!!!

Martine's Friday morning French class listened to Bernard Lavilliers' s beautiful song, Les mains d'or when Jac&Co came to visit Alliance Française in late 2014 and were to sing this song for us. There are some striking ( frappantes) and awe-inspiring images (des images impressionnantes) in the song and some vivid vocabulary (un vocabulaire évocateur), this is what Anne wrote afterwards:

On dirait... la nuit d’hiver est descendue , la maison est tranquille, les portes verrouillées et les rideaux fermés. Dehors, le ciel est clair et la pleine lune jette une lumière argentée sur tout . A l’interieur, les habitants sont endormis.  
Mais, dans l’entrée, derrière la porte, une ombre s’avance le long du plancher;  elle est très noire et dense, comme une flaque d’eau profonde. L’ombre se casse et des doigts noirs rampant vers l’avant, comme les ronces, s'arrêtent; puis la flaque d’ombre se reforme.  Un courant d’air froid arrive sous la porte. Encore une fois, la flaque d’ombre se casse et les ronces de la nuit s’avancent.  



Qu’est-ce qu’il y a? Un cambrioleur qui hésite à continuer? Ah non, c’est seulement un manteau accroché et une écharpe se déplaçant légèrement en raison du courant d’air.


I must say, nobody in the group discovered what the shadow was, very eerie.... ( étrange, angoissant)
If you would like to join one of our French tuition groups, contact us to be assessed and we'll find you a place in a group at your level. For more info...

Clue for the mot caché in last week's blog about la St Valentin  : tomber amoureux.

No comments:

Post a comment